- CAFA asbl - https://cafa.be -

Nos Missions

Audits Eco ouvriers
ECO&CO

Ateliers
ECO&CO

Consommer
de manière du-
rable Contrôler
ma consommation
d’énergie

Connaître
mes droits,
Partager
mon expérience,
Consommer de
manière durable

Résoudre mes
problème de factures,
d’endettement
et gérer mon budget

Service
de médiation
de dettes

Construire
mon projet
professionnel
Me former et trouver
un emploi

Disposer
de méthodes et
d’outils pour une
recherche d’emploi
efficace

Sortir de
l’isolement, être
plus autonome et
me remobiliser

Trouver
un logement
de qualité

Améliorer
mon logement

Participer
à la vie de mon
quartier

Accéder à
l’énergie, Eviter la
coupure, Disposer
du statut de client
protégé

Connaître mes
droits et mes
devoirs dans mon
logement

Secteur Emploi

ARAE

Table du
Logement

Service
Logement

Service
Rénovation
Énergie

USAGER
ACTEUR

Service Energie

Développement
local intégré
DLI

Espace
Ressources

Le CAFA comporte, en 2012, 4 secteurs d’activité :

Endettement – Logement – Emploi – Energie ainsi qu’une cellule Communication. Dans le cadre de ces secteurs, sont menées des missions permanentes ou ponctuelles, individuelles, collectives et communautaires.

En effet, chacun des secteurs d’activité du CAFA s’inscrit dans cette approche diversifiée, curative et préventive, afin de mieux répondre aux besoins de la population qui le fréquente. Elle s’appuie sur des services qui reçoivent individuellement, génère des supports d’information, des séances d’information collectives et permet une approche communautaire visant la prise en compte des problèmes rencontrés dans les changements des règlementations et des lois.

Le public du CAFA est principalement saint-gillois. Son profil est assez proche de la configuration de la population saint-gilloise. Il démontre au travers de ces caractéristiques (âge, sexe, origine socio-éco­nomique, culturelle, …) la place du CAFA sur la carte sociale saint-gilloise et son degré d’ouverture à l’ensemble des préoccupations vécues par la population locale. Les actions menées par le CAFA sont en prise permanente avec la réalité des besoins de son public. Le contexte sociologique, juridique et institutionnel induit autant de dimensions intégrées dans l’approche des problématiques et l’élaboration de projets individuels et collectifs. Les partenariats sont également une constante dans les missions développées. Ils sont en effet présents en amont et en aval de la gestion de situations individuelles et servent de point d’appui lors de la conception et du développement de projets. Ils offrent également un cadre pour la mise en œuvre d’une approche communautaire.

Les valeurs portées par le CAFA et son équipe s’inscrivent dans le cadre des valeurs générales du travail social et des principes de la dignité humainedes droits humains et de la justice sociale.

Nous veillons à l’application concrète de ces valeurs dans les différents domaines dans lesquels nous intervenons.

Les actions que nous menons sont en prise permanente avec la réalité des besoins du public en situation de précarité, plaçant l’usager au centre de nos préoccupations et l’impliquant dans le processus.

Nous développons des projets visant l’autonomiela solidarité, le pluralismel’équitéle partenariat, etc.

L’évaluation de nos actions et dispositifs ainsi que leurs réajustementsconstituent le socle de base de notre mission afin de les maintenir en adéquation avec les besoins exprimés ou détectés du public.

Nous garantissons un traitement équitable des demandes qui nous sont adressées dans le respect du secret professionnel.

Enfin, nous nous engageons à construire une relation de confiance avec la personne basée sur la courtoisiele respectl’écoute et l’empathie.

Nous sommes mobilisés pour défendre l’accès aux droits des usagers. Acteurs de terrain, le CAFA et le DPA sont également des « interpellateurs » du monde politique et décisionnel.

De par nos rapports d’activités réguliers et la présence de membres de nos équipes dans des groupes de travail, plate-forme, et autres réseaux, nous répercutons notre analyse de terrain et présentons des propositions d’amélioration des mécanismes en place.