Réaliser des travaux contribuant à économiser l’énergie ne signifie pas nécessairement qu’une réévaluation du revenu cadastral de l’immeuble concerné sera effective.

 

Par contre, en référence à la circulaire n°3/2010, si les investissements réalisés augmentent le confort de façon significative ou ont un impact sur la valeur locative, une réévaluation du revenu cadastral sera effectuée. Sont visés les travaux d’installation d’un système de chauffage central mais également l’augmentation de la surface habitable et/ou de l’enveloppe extérieure du bâtiment.